L’effet papillon

Selma, est la gérante d’un prestigieux palace, elle s’imagine que sa réussite passe par le reniement de ses origines culturelles et sociales (occidentalisation de son nom,
invention d’un passé fictif, etc.). Elle vit donc dans un mensonge savamment entretenu ; son entourage (professionnel et amoureux) ne connaissant qu’un visage de la véritable Salima : Selma, d’origine italienne. Mais le retour du refoulé (personnifié par l’arrivée de sa famille sur son lieu de travail) va fissurer le vernis des apparences. C’est un premier pas vers une réconciliation avec elle-même.